Confrérie St Vincent-Issy-les-Moulineaux

Description de l'image

Cépages : Chardonnay (essentiellement) + Pinot


La renaissance de la Confrérie de Saint Vincent autour d'un vignoble à Issy-les Moulineaux est la reprise d'une très ancienne tradition corporative locale car, dès l'époque gallo-romaine, les premiers vignerons du terroir isséen ressentirent la nécessité de se regrouper en un corps de nobles travailleurs de la vigne. Déjà, en 1534, un acte notarial fait mention d'une donation à la "Confrérie de Messire Saint-Vincent". Il faut dire qu'au 14ème siècle, sous le règne de Philippe VI de Valois, la vigne occupait plus de 63 hectares, soit 76 % des terres cultivées, ainsi qu'en atteste le censier de l'abbaye de Saint-Germain des Prés, alors suzeraine d'Issy. Cette exploitation viticole dura jusqu'au 19ème  siècle, époque au cours de laquelle le chemin de fer et l'industrialisation des banlieues ruinèrent les vignes de l'Ile de France. Remplaçant la Confrérie disparue à la Révolution, une nouvelle Confrérie regroupant cent vingt membres a été fondée le 6 août 1826, société charitable liée à la paroisse plus que corporation de vignerons. A nouveau dissoute en 1906, la Confrérie revit aujourd'hui, pour la troisième fois, autour d'un vignoble d'une demi-ouvrée -soit deux ares deux- planté par le Grand Argentier, Yves Legrand, le 14 février 1989, jour de la Saint-Valentin. Désormais, un cépage de vin blanc Chardonnay et Pinot beurot, autrefois dénommé "Fromentin", s'épanouit sur le coteau du Chemin des Vignes.

La première vendange, confiée aux enfants des écoles, eut lieu en octobre 1992 et, depuis, chaque année, c'est jour de fête pour des écoliers d'Issy qui se transforment, le temps d'un après-midi d'automne, en joyeux vignerons.

 

La Confrérie veille sur les cérémonies qui entourent la vie de la vigne : la Saint Vincent, le 22 janvier, début du travail de la terre au pied des ceps ; la Saint-Valentin, le 14 février, jour anniversaire de la plantation, et les Vendanges, en octobre. sous le signe de notre devise :

 

"Quare quaerere aliquo quod in Issiaco est ? "  Pourquoi chercher ailleurs ce qui est... Issy ?

 

La Confrérie Saint Vincent d'Issy-les-Moulineaux s'est donné pour objectif de promouvoir "la renaissance, le développement et l'exploitation de la Vigne d'Issy-les-Moulineaux et toutes activités annexes en découlant". Liant histoire et tradition, l'association, régie par la loi de 1901, indépendante du pouvoir local, n'en revendique pas moins ses attaches isséennes et s'associe autant qu'il lui est possible, au développement culturel de la cité. Le maire, André SANTINI, premier membre d'honneur, a été intronisé Commandeur de la Confrérie Saint Vincent.

 

Administrée par un Conseil Chapitral dont les membres qui se réunissent une fois par mois sont démocratiquement élus, l'association organise chaque année, deux réunions réglementaires à l'intention des Consœurs et Confrères, l'une en octobre : assemblée générale statutaire dénommée Chapitre des Vendanges, l'autre à la Saint Valentin, date anniversaire de la plantation de la vigne. En 2002, s'y est ajouté le Premier Grand Chapitre de Printemps, ouvert aux Confréries amies et qui, désormais, se tiendra chaque deuxième samedi d'avril. Des Chapitres extraordinaires peuvent être ponctuellement organisés.

 

Tous les deux mois, des "paulées", séances d'initiation à la dégustation et à l'appréciation des vins, sont organisée pour les volontaires.

 

Généralement en mai, enfin, un déplacement  œnologique et culturel d'une ou deux journées est proposé aux membres. Il nous a déjà conduit en Sancerrois, à Bourgueil, en Champagne, en Côte chalonnaise,…

 

Lorsque la Confrérie s'est reconstituée autour du vignoble isséen, un projet pédagogique l'accompagnait : faire de sa production un véritable vin culturel, rattaché à l'histoire locale. Et, tout naturellement, les enfants des différentes écoles de la Ville y ont été associés. Ainsi, chaque année, une classe de cours moyen 2ème année est sollicitée, dont les élèves assurent la cueillette du raisin, son foulage aux pieds et le pressurage. Ce sont les mêmes qui, en cours d'année, dessinent les étiquettes, toutes différentes, qui authentifieront les bouteilles.

 

Pour sa part, la Confrérie s'est engagée à verser, périodiquement, prise sur son budget, une subvention à la Caisse des Ecoles de la Ville.

 

Ajoutons que le vin isséen, amoureusement élevé par notre spécialiste Yves Legrand a déjà été récompensé à deux reprises par un premier prix attribué lors des Symposiums des Vins d'Ile de France :

  • en "blanc 1995", à CLAMART
  • et en "blanc 1998", à COMBS-LA-VILLE

 

Contact : Patrick CHIN "Grand Maître" Tel 06.77.82.84.58