Confrérie du Clos de-Clamart

Description de l'image

Cépages :

  • Clos Franquet : Sémillon (blanc) –
  • Clos de Clamart : Baco, Chasselas, Muscat de Hambourg qui donnent un vin rosé – Gamay - Pinot noir

Fondée en 1987, la Confrérie compte une cinquantaine de membres, notamment un Grand Maître de Chais, un Grand Sénéchal, un Grand Chambellan, un Grand Connétable, un Grand Echanson, un Grand Argentier, un Grand Tabellion, un Grand Gonfalonnier, un Grand Cordier, un Grand Echevin, un Grand Héraut d’Armes, un Grand Passementier, un Grand Maître d’œuvre, un Grand Maître de Musique, un Grand Trouvère et un Grand Messier.

 

La Confrérie a pour but de faire aimer et de promouvoir le vin de Clamart, de défendre son appellation, de susciter bonne humeur et bon esprit et de contribuer au développement, à la gloire et au renom des Vignes du Clos de Clamart. Un Grand Chapitre de Printemps et un Grand Chapitre des Vendanges se tiennent chaque année. Ils donnent lieu à l’intronisation de nouveaux vignerons et de représentants de Confréries amies ; ils apportent de l’animation et une ambiance joyeuse dans la ville de Clamart.

 

Le village de Clamart, dénommé CLAMART LE VIGNOBLE, au moment de la Révolution possédait outre des vergers et potagers regorgeant des fameux « Petits Pois », de nombreuses vignes et trois pressoirs. Au début du 19ème siècle, on dénombrait 110 hectares de vigne produisant 1 650 hectolitres. Il reste comme souvenir de cette époque une Rue des Vignes, l’Impasse des Vignes, et le Chemin des Vignes. Par ailleurs, les supports des armoiries de la ville de Clamart représentent deux ceps pourvus de belles grappes de raisin.

 

En 1902, la culture de la vigne, très touchée par le phylloxera (il ne restait plus que 40 hectares) et par la concurrence des vins du Midi déclina rapidement. Sur l’initiative de M. Jean-Marc PastrÉ, Maire-Adjoint chargé de l’Environnement et à la suite des articles parus dans le Bulletin Municipal, les propriétaires de vignes furent engagés à apporter leur raisin qui put ainsi être écrasé et pressuré dans les Serres Municipales. La première vendange clamartoise (nouvelle formule) eut donc lieu le 23 septembre 1986. Ces récoltes sont composées de raisins de divers cépages : BACO, CHASSELAS, MUSCAT de HAMBOURG, qui produisent un vin rosé, léger, fruité : le Clos de Clamart.

 

Le 23 avril 1989, fut plantée la VIGNE MUNICIPALE dans un vieux clos de la rue Pierre Franquet, constituée par 150 pieds de SEMILLON sur 200 mètres carrés : le cru, un blanc excellent, porte le nom de Clos Franquet. Le 17 octobre 1992, Jean-Marc PASTRÉ inaugura la Grange Franquet, située en face de la vigne municipale, acquise par la Municipalité et réservée à la vinification des deux crus de Clamart. Restaurée à l’ancienne, ce bâtiment retrouve ainsi sa vocation première de bâtiment agricole. Le 17 avril 1993, le Grand Maître inaugura les Caves Abraham, deux jolies caves voûtées vieilles d’au moins deux siècles qui appartenaient autrefois à la ferme Abraham. C’est là que le vin de Clamart est désormais entreposé.

 

Le 27 octobre 1996, Jean-Marc PASTRÉ inaugura la Grange Musée, fruit de la transformation de la Grange Franquet : des outils de vignerons y sont désormais exposés.

Grand Maître : Marcel DOYEN- 3,rue des Acacias 92140 CLAMART

Tel  06.60.61.31.20

 

Au BON CLOS: Le passage de relais du Grand Maître

Chapitre de Printemps 12 Avril 2014